« Communiquer en rich media » d’Alain Joannès

Confier à chaque mode d’expression ce qu’il sait faire le mieux


Communiquer en rich media d’Alain JoannèsCommuniquer en rich media (Editions CFPJ, décembre 2009, 144 pages) d’Alain Joannès est à la fois un guide pratique et une réflexion sur les innovations technologiques mises à la disposition des journalistes. Réflexion largement entamée dans son précédent ouvrage Le journalisme à l’ère électronique (Vuibert, septembre 2007)

Bien que présenté comme manuel de formation, Communiquer en rich media dépasse le cadre d’un ouvrage technique. Il explore ce que les innovations technologiques du web peuvent apporter aux industries de contenus et en particulier le rich media qui, selon Alain Joannès, représente une des solutions à la crise des industries de contenus.

La définition du rich media n’étant pas intuitif, l’auteur installe sa définition par des touches successives, faites d’explications théoriques et d’études de cas.

Rich media et multimédia
Alain Joannès fait la différence entre le rich media et le multimédia, les deux termes étant souvent confondus. Un site web fait du multimédia lorsqu’il se contente d’ « illustrer » son contenu par des images, des sons, des vidéos… «Ne méritent l’appellation rich media que les contenus qui sont organisés en tenant compte des apports particuliers de chaque mode d’expression» (p. 12)

L’approche rich media s’inscrit dans une perspective d’enrichissement des contenus. C’est «ce qui permet de traiter une information dans plusieurs modes d’expression» (p. 11). Il s’agit dans ce cas de «savoir articuler les modes d’expression numérique». C’est de cette articulation que part la distinction entre rich media et multimédia.

Un article en rich media est une construction modulaire. Le rich media est un « supra-langage » qui offre quelque chose de plus que la somme des langages qui le composent. «Recourir au rich media, c’est s’inscrire dans l’économie de l’attention» (p. 109), l’enjeu étant de capter l’attention de l’internaute, attention qui devient un enjeu stratégique.

L’arbre TSIFIAL
Alain Joannès explore les dix modes d’expression disponibles sur le web (texte et liens hypertexte, bruit, musique, voix, dessins, photos, cartes, vidéos, diaporama et animations électroniques). Dix modes résumés par la métaphore de l’arbre TSIFIAL (Texte Son Images Fixes Images Animées Liens hypertexte). Métaphore qui a l’avantage de représenter à la fois les modes d’expression et l’organisation arborescente d’une réalisation rich media. Organisation modulaire dans laquelle le texte peut jouer le rôle de support central des autres modes d’expression.

A chaque contenu un mode d’expression adapté à sa nature. La réussite d’un traitement rich media réside dans la nécessité de «confier à un moyen d’expression ce qu’il transmet mieux que les autres moyens d’expression» (p. 34). Confier à la vidéo ce que la photo ne peut pas montrer: le mouvement. Confier au son ce que le texte ne peut qu’imparfaitement exprimer : l’ambiance. Dans la pratique, la mise en œuvre de tous les modes d’expression n’est pas toujours possible ni souhaitable (p. 35).

Polyvalence et travail collaboratif
Le manuel traite son objet à travers le prisme journalistique : collecte, vérification, sélection et traitement. Le déploiement des outils rich media ne s’applique qu’aux événements prévisibles, complexes, concrets et longs. Le traitement rich media peut ainsi s’appliquer à des phénomènes abstraits (par exemple, crise économiques), comme à des événements concrets (par exemple, inondations catastrophiques).

Le manuel montre, exemples à l’appui, que les outils de collecte ne coûtent pas cher et qu’une bonne partie des outils de traitement est gratuite. L’essentiel est de bien utiliser les expertises et les compétences dans le cadre d’un travail collaboratif dans lequel la polyvalence s’impose. Polyvalence, non comme une prétention à tout faire mais comme un dosage hiérarchisé d’expertises, de compétences et de bonne connaissance des différents savoir-faire (p. 79)

Dosage du linéaire et du modulaire
Les médias traditionnels, y compris les pure players, continuent à appliquer sur leurs sites le schéma linéaire, en y intégrant des éléments multimédia. «Le bon dosage entre les deux types de navigation appelle la métaphore de la table d’orientation ou celle des panneaux multidirectionnels…» (p. 78)

Ponctué d’études de cas et de conseils pratiques, l’ouvrage d’Alain Joannès est un concentré de réflexions et de savoir-faire qui met à contribution les outils les plus innovants du web : Dipity pour l’organisation en timeline, Vuvox pour des diaporamas enrichis, Apture pour des liens multimédia…

Ouvrage d’autant plus pertinent qu’il n’ignore pas la difficulté de mettre en œuvre, à l’échelle de l’entreprise, les démarches conseillées. Démarches qui impliquent le développement de nouveaux réflexes et de nouvelles habitudes de lecture.

Jean Elias
Le 19 février 2010

Blogs d’Alain Joannès

  • Hypermedia, blog dédié au manuel Communiquer en rich media. Il regroupe les liens hypertexte du manuel.
  • Journalistiques, blog d’Alain Joannès dédié notamment à la veille sur les pratiques rich media.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *